Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tije-fishing
  • : Ce blog est destiné à vous faire partager ma passion de la pêche et de la nature au travers de mes sorties !
  • Contact

Recherche

7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 18:50

Qui pense encore que les speed fishing sont réservés aux coups du soir en semaine après le boulot ? Pas moi, c’est sûr. Et pour le démontrer (une nouvelle fois), voici ce qui m’est arrivé il y a peu de temps sur la rivière Lot, lors d’une semaine pêche d’une semaine, ponctuée de petits coups du soir rafraichissants ...

 

fish lot 2014 03

 

Le détecteur hurle dans mes oreilles après 15 minutes de pêche, je ferre dans la seconde et un combat violent s’engage. Ma Scope 9’ est cintrée jusqu’au talon et encaisse parfaitement les accélérations et les coups de tête de cette belle lotoise … quel pied ! Je connais mon avantage à pêcher aussi proche des obstacles : la surprise par un ferrage à la touche. Mais je connais aussi la limite : le premier passage au-dessus de l’épuisette doit être le bon … le deuxième coup de nerfs de ces dames est souvent incontrôlable ! Ca y est, elle est dans le triangle. Ce fut court mais tellement intense, un corps à corps au ras des obstacles, conclu grâce à un réglage précis du frein à la limite de la rupture.

 

fish lot 2014 02

 

Quelle beauté, quelle longueur, quelle caudale … une commune typique de cette belle rivière du sud-ouest s’agite encore dans l’épuisette … quel bonheur ! Un tour au sac en attendant la séance photo, puis  la ligne est rapidement replacée sous le scion, accompagnée d’une poignée de billes. Il n’en faut pas plus, le piège doit être vite trouvé, et elles connaissent déjà le goût de mes offrandes … 2 kg ont rejoint le spot ce midi. L’attente recommence, et un second départ s’enchaîne dans la foulée, hallucinant ! Elles sont là, en pleine phase alimentaire alors que le soleil s’approche de l’horizon.

 

fish lot 2014 04

 

Entre 20h30 et 23h30, j’enchaîne 4 départs pour 3 arrivées … et 1 décroche amère sur un poisson incontrôlable et a priori d’un bon calibre, mais on ne peut pas gagner à tous les coups. J’arrête le compteur au nombre de sacs de conservation disponibles, soit 3. À présent, direction la séance photo sur le poste de Micka et Doudou, quelques centaines de mètres plus loin. Ce coup du soir est une réussite, mon approche en bateau paye grâce à une proximité incompressible et presque insolente avec les poissons (et les obstacles) ! Je rentre au gîte heureux, et envieux de réitérer ce hold-up pour confirmer mon approche.

 

fish lot 2014 06

 

Le lendemain, je remets ça avec Fabricio qui est lui aussi bien décidé à mettre une de ces belles communes au sec. Mes 2 cannes nous suffirons sur ce poste exigu … et en bateau, davantage de lignes risqueraient de nous compliquer les combats, surtout quand on pêche quasiment sous la coque ! Nous partageons les départs et je débute les hostilités après 20 minutes d’attente … elles sont toujours là, et toujours actives en cette fin de journée. La belle me gratifie de bonnes accélérations qui font chanter mon frein, mais le combat tourne en ma faveur, c’est dans le filet. Je suis toujours aussi impressionné par la longueur de ces carpes, et par leur nervosité … c’est du plaisir à l’état pur ! Les sensations au combat sont énormes, et démultipliées par la distance de pêche, elle très réduite.

 

fish lot 2014 05

 

Fabricio prend la suite et ferre rapidement un  second départ qui se solde par une casse au niveau du moulinet … à n’y rien comprendre. Quoique, vu la violence des combats, la moindre erreur ne pardonne pas. On prend les mêmes et on recommence, nous alternons les poissons, pas les départs. Fabricio est tendu comme jamais, chaque bip parasite (les mouvements du bateau) lui donne des sueurs froides, nous partons demain et il tient plus que tout à faire sa carpe du Lot ! Au bout d’une heure d’attente, c’est le départ sur la canne qu’il redoute … la plus proche des obstacles. C’est lourd et ca frôle les branches, mais ça vient doucement. Je sais que je dois absolument la mettre dans le triangle au premier passage car sinon, la sanction sera sans appelle. Elle monte, se retourne en surface et c’est du bout des bras que je glisse le filet dessous … elle est dedans et c’est un steak !!! Ouhaou, quel poisson, rien à voir avec les calibres précédents. Nous sommes fous de joie à la vue de ce poisson qui touche les bords de mon tapis, le mètre est atteint ! Quel partage d’émotions, une fois de plus la veille de notre départ … quel régal. Nous nous portons mutuellement chance, c’est sûr. Dur dur de se concentrer et de pêcher sérieusement après cela, l’adrénaline est trop forte. Malgré tout, nous resterons une petite heure de plus, sans succès. Mais la pêche est faite et nos sourires en disent long sur cette soirée plus que réussie !

 

fish lot 2014 fabricio

 

Des moments de partage qui resteront encore longtemps dans nos mémoires, …


Partager cet article
Repost0

commentaires

gauvain jacky 07/07/2014 20:41


" Incroyable de beauté , longiligne et fuselé comme des torpilles , avec des robes toutes plus luisantes et étincelantes , les unes des autres, Félicitations à vous mais surtout à toi Tijé, pour
ton approche, ta détermination, ton sens de l'eau, bref ta réussite sur ce spot, tu la dois à ta perspicacité "Génial!!!" vraiment , j'imagine un pure moment de folie que vous avez
vécu.... Bravo..."

tije-fishing 08/07/2014 12:02



Merci Jacky, des moments de folie sur le Lot, effectviement ! Et un vrai plaisir aussi de partager ces moments avec vous via ce blog