Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tije-fishing
  • : Ce blog est destiné à vous faire partager ma passion de la pêche et de la nature au travers de mes sorties !
  • Contact

Recherche

1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 11:01

Pour la première fois cette année, j’ai décidé de prendre une journée de congés le jour de mon anniversaire … je recommande à tout le monde de faire de même, c’est très appréciable ! Je me devais donc de me faire plaisir, de n’écouter que moi … autant dire qu’un moment au bord de l’eau s’imposait. Ayant un ami qui pêche la Vilaine sur le secteur d’Apigné depuis 2 jours, je me décide à pêcher l’étang du même nom tout proche, histoire de se croiser à son départ.

 

J’arrive donc au lever du jour pour m’installer. J’ignore le poste que je visais initialement pour aller m’installer un peu plus loin … le feeling me dicte de pêcher dans mes pieds, en extrême bordure. Je suis sûr que les poissons passent sous cette berge, et le seul moyen de pêcher vraiment précis est de pêcher dans mes pieds. J’adore cette pêche de proximité, située entre le stalking et la « batterie » … et avec mes 2 cannes, l’installation sur ce mini poste ne me pose aucun problème !

 

2014 birthday 03

Poste étroit ... même pas peur

 

Le poste se compose d’une pente plutôt marquée et caillouteuse de la berge jusqu’à 2 m d’eau, laissant ensuite place à un fond vaso-argileux plat. Une canne pêchera dans le milieu de la pente, l’autre tout en bas sur le mou. Mon trio de graines favorites m’accompagne pour cette partie : tiger / maïs / chènevis … mes appâts fétiches pour les speed fishing au spot.

 

10 minutes plus tard tout est en place, l’attente commence …

 

2014 birthday 04

L'attente est ponctuée du passage réguliers de petits cannetons bien mignons

 

Le premier départ ne se fait pas trop attendre puisque vers 8h15 mon détecteur hurle devant moi. Un combat (très) rapproché commence, et autant dire qu’à cette distance là c’est plutôt brutal … j’adore.  Une jolie petite commune rejoins rapidement les mailles du filet, je suis heureux, j’ai mon poisson d’anniversaire !!! David (mon pote qui pêchait la Vilaine un peu plus loin) arrive à ce moment-là et se prête volontiers au jeu du photographe, merci l’ami.

 

2014 birthday 01

Première carpe d'anniversaire ... version "ghost"

 

Une sympathique discussion s’engage après la remise à l’eau, ça parle pêche, ça parle passion. Nous avons même le privilège d’assister à un spectacle comique, avec un promeneur qui vient nous voir en commencant la discussion par « Alors là, c’est le poste le plus pourri du plan d’eau, tu vas rien prendre ici » … s’en suit tout un tas de conseils sur la pêche de cet étang, dicté par les « on-dit » et les croyances habituelles des biens-faits de la pêche à longue-distance, des postes clefs du plan d’eau, etc. On écoute et on se marre bien, surtout à voir sa tête quand on lui annonce que je viens de prendre un poisson. Il repart sûr de lui et de ses croyances, mon poisson n’est qu’un coup de bol … c’est beau la remise en question !

 

David reprend la route pour retrouver sa Normandie. Il était tout juste parti que ça déroule sans prévenir, je prends contact et m’atèle à un combat plus puissant que le premier. Je prends vraiment mon pieds sur ce combat, avec des rush à n’en plus finir et qui font durer le plaisir. Une belle commune d’un calibre supérieur rentre dans le triangle, que c’est bon !

 

2014 birthday 02

Deuxième carpe d'anniversaire ... version "or"

 

Le comique repasse juste après et me crois à peine quand je lui dis que je viens de prendre un autre poisson …

 

La fin de matinée sera calme mis à part la décroche d’une brème. J’observe les carpes sauter au milieu du plan d’eau depuis mon arrivée, c’est un véritable festival de claquage qui ne s’arrêtera qu’en toute fin de matinée !

 

J’ai à nouveau le plaisir de voir un ami au bord de l’eau, quand JF me rejoins le midi sur sa pause déjeuner, encore une agréable discussion avec un passionné aussi dingue que moi.

 

Je repars donc heureux de cette pêche rapide sur l’étang d’Apigné, où deux poissons m’auront rendu visite le jour de mon anniversaire, et sur chacune de mes deux cannes. Je ne cache pas non plus ma satisfaction de prendre du poisson là où les autres ne pêchent pas sous prétexte que « tous le poisson est au milieu » … preuve qu’il faut avant tout écouter son sens de l’eau, se faire confiance et pêcher comme on le souhaite soi-même ! Le plaisir réside pour moi dans toute la réflexion qui se mets en place au bord de l’eau (observation, choix du poste, des appâts, de l’amorçage, …) pour aboutir au résultat que nous espérons tous, une carpe sur le tapis. À (trop) jalouser ou envier les autres, on perd parfois sa propre pêche, donc son propre plaisir …


Partager cet article
Repost0

commentaires